Actualités

Mon beau sapin, roi des forêts… tu es vraiment très stressant!

En Ontario, un enfant, un jeune sur cinq ont des problèmes de santé mentale et plus de la moitié des parents sont inquiets de l’anxiété de leurs enfants.

Durant cette période festive, de nombreuses familles des régions de Hamilton et du Niagara jongleront avec un plus haut taux de stress qu'à la normale. Que ce soit à cause de membres de famille demandant et difficiles ou des achats effrénés, le temps des fêtes peut sembler être un défi insurmontable pour plusieurs.

Les vacances peuvent être stressantes pour toutes les familles, mais constituent une période particulièrement éprouvante pour les enfants qui ont déjà eu, ou qui sont actuellement, aux prises avec des problèmes de comportement ou de santé mentale. Cette période de l'année peut susciter des sentiments négatifs chez les enfants qui ont vécu un événement traumatisant ou peut être un regain de chagrin pour ceux qui ont perdu des êtres chers.

Les gens et les fêtes et les changements de routine peuvent provoquer une augmentation de l'anxiété chez certains enfants et une réduction de la lumière du soleil et du temps passé à l'extérieur peut également déclencher des épisodes de dépression ou des troubles affectifs saisonniers.

Tout cela serait assez stressant, sans l'attente supplémentaire qu'il s'agisse de la période la plus heureuse de l'année. C'est pourquoi le CSCHN a rassemblé les conseils suivants pour aider tout le monde à profiter un peu plus de leurs vacances.

Si vous pensez que votre enfant pourrait avoir besoin de plus d'assistance, n'hésitez pas à nous contacter.

Conseils de santé mentale pour les vacances:

1. Planifiez votre horaire à l'avance: Donnez à votre enfant assez de temps afin qu'il/elle puisse se préparer à ce qui se passera avant un événement, une fête ou une sortie. Partagez avec lui/elle qui seront à chaque événement, où vous allez et essayez de répondre à toutes leurs questions. Discutez des situations qui pourraient survenir et proposez un plan qui fonctionnera pour vous tous. Si votre enfant est un ado, vous pouvez discuter et négocier ensemble du plan.

2. Assurez-vous que tout le monde mange et dort: Essayez surtout de ne pas trop varier les repas et les habitudes de sommeil de vos enfants plus jeunes. Cela peut ne pas être plausible tout le temps, mais faites de votre mieux. Pour les ados, veillez à ce qu’ils aillent dormir et se réveillent à des heures raisonnables. Ce n’est pas une journée d’école, mais dormir jusqu’à 14 heures et de se coucher à 3 heures du matin est déconseillé.

3. Ayez des attentes réalistes: Les choses ne seront pas parfaite. Par exemple, serait-il plus logique pour votre famille, de passer une heure à la fête plutôt que cinq heures?

4. Communiquez ouvertement au sujet des sentiments avec votre enfant: Discutez avec eux de leurs sentiments ou de ce qui les rend anxieux. Soyez disponible lors des sorties ou des soirées pour qu'ils sachent qu'ils peuvent faire appel à vous s'ils en ont besoin. Une petite rencontre en tête-à-tête pendant les vacances vous aidera à mieux comprendre ce que ressent votre enfant.

5. Trouvez un endroit tranquille et prévoyez qu'il/elle pourrait s'ennuyer: Trouvez un endroit pendant une activité ou une fête de vacances où votre enfant (ou vous) peut aller faire une pause. Ne forcez pas votre enfant à interagir avec d’autres enfants ou des adultes s’il ne le souhaite pas. Laissez-les avoir le temps de se regrouper. Si votre enfant est jeune, apportez des livres ou un sac de jouets spéciaux. Si votre ado a besoin de décompresser avec un jeu sur son téléphone, c'est bon. Assurez-vous de vérifier périodiquement comment ils se sentent pour s’assurer que tout le monde profite encore de l’activité ou si du calme, du repos est nécessaire.

6. Ne vous inquiétez pas du jugement des autres: Les gens peuvent poser des questions insensibles ou faire des commentaires sur le comportement de votre enfant. Parfois, ils essaient d’être impolis, d’autres fois, ils essaient simplement de comprendre. Préparez une ou deux phrases rapides expliquant les problèmes de votre enfant. Cela vous aidera à rester calme et à ne pas réagir de manière excessive.

7. Prenez soin de vous. Les vacances peuvent aussi être une période stressante et angoissante pour les parents. Assurez-vous de bien manger, de dormir et de profiter des vacances. Maintenez des limites saines. Prenez du temps quand vous en avez besoin, ne vous sentez pas coupable de dire non quand vous en avez de besoin. Faites ce qu'il y a de mieux pour vous et votre famille.

Notre famille tient à souhaiter à la vôtre des vacances incoryables, remplis de fous rires et de magie!

*Article de CMHO