Actualités

Faire face aux craintes et aux défis de l’Halloween : 5 conseils pour une expérience d’Halloween positive

L'Halloween approche à grands pas et la plupart des enfants et des familles préparent avec enthousiasme leurs costumes et décorent leur maison. Pour certains enfants, cependant, Halloween peut être stressant ou effrayant.

Nous devons nous préparer à soutenir nos enfants et plus être plus conscients des défis ou du stress que peut représenter l'Halloween pour certains enfants.

Voici 5 façons dont les parents et les fournisseurs de soins peuvent soutenir leurs enfants avant et pendant l'Halloween, pour s'assurer que cette expérience soit amusante et positive pour tous les participants :

1. Préparer, préparer, préparer

Parler à l'avance à votre enfant de ce qu'il aurait pu voir et entendre aurait beaucoup aidé - par exemple, expliquer que les gens s'habillent en costumes effrayants pour s'amuser, qu'il y a peut-être des pétards et des feux d'artifice qui font du bruit, que certaines maisons ont devant eux des décorations qui font peur et que des gens réels sont sous les masques qu'ils peuvent voir. Pour les enfants souffrant d'anxiété ou d'un trouble du développement, il est essentiel de parler du plan de la soirée. Le Child Mind Institute suggère d'élaborer une histoire sociale pour préparer l'enfant à cette expérience - cela comprend ce à quoi il faut s'attendre et ce à quoi on s'attend de lui.

2. Valider les sentiments de votre enfant

Si votre enfant devient effrayé ou anxieux, essayez de ne pas minimiser ses sentiments. Dites-leur que vous comprenez leurs sentiments (p. ex. que les décorations, les sons et les costumes d'Halloween peuvent faire peur) et rassurez-les que même si les costumes ou les décorations peuvent sembler réels, ils sont faux et que vous êtes en sécurité.

3. Pensez au costume

Pour certains enfants, par exemple ceux qui ont des problèmes sensoriels, certains costumes peuvent causer de l'inconfort, de la détresse ou de l'anxiété. Pensez au type de costume qui pourrait convenir à votre enfant - cela pourrait signifier renoncer à des costumes trop serrés, avec un tissu rayé, des masques, des casques ou de la peinture sur le visage. Trouvez quelque chose qui convient à votre enfant pour qu'il commence la nuit en se sentant calme et à l'aise.

4. Se souvenir de la routine

Essayez de vous en tenir le plus possible à votre routine, car de nombreux enfants peuvent facilement être trop stimulés et dépassés - par exemple, mangez un souper sain à l'avance, rentrez à la maison à temps pour l'heure habituelle du coucher de votre enfant et n'essayez pas d'y entasser trop d'activités pour Halloween.

5. Soyez à l'aise de faire ce qui fonctionne pour votre famille

Pour certaines familles, l'Halloween peut consister à se rendre dans quelques maisons choisies à l'avance, à se rendre dans un centre commercial ou un centre communautaire pendant la journée plutôt que pour une activité d'Halloween le soir, ou à porter un costume différent qui répond aux besoins de votre enfant. Trouvez ce qui convient à votre famille et faites les ajustements nécessaires pour que l'Halloween soit une expérience positive pour votre enfant.

Passez une joyeuse Halloween et surtout amusez-vous!

article traduit de : https://keltymentalhealth.ca/blog/2018/10/tackling-halloween-fears-and-challenges-5-tips-positive-halloween-experience