Actualités

Temps des fêtes et confinement, une période sensible pour les violences

Hamilton/Niagara —Nous voici arrivés à la fin de l’année, en période de fête. Malheureusement, ces moments de joie et de partage peuvent être éprouvants pour certaines personnes, aux prises avec la violence conjugale et intrafamiliale. Il est important que nous restions vigilants, en tant qu’amis, voisins et familles, afin de prévenir et de lutter contre les violences car ces périodes de fêtes de fin d'année s’avèrent bien atypiques cette année, voire difficiles. Le centre de Santé communautaire Hamilton/Niagara reste sensible au fait que la crise actuelle de la COVID-19 entraîne une hausse de la violence conjugale et intrafamiliale, notamment une hausse des cas d’agression à caractère sexuel.

« Les mesures de confinement en Ontario servent à freiner la propagation du virus et sont nécessaires, mais nous savons que le domicile n’est pas un lieu sécuritaire pour toutes : les femmes et les filles (identifiées) ne sont pas toutes en sécurité chez elles pendant la COVID-19. Il est important qu’elles sachent que le centre de santé Hamilton/Niagara offre toujours des services sécuritaires pendant la pandémie, et que nous continuons d’aider les femmes et filles victimes d’agression à caractère sexuel », a affirmé Mme. Loubna Moric, coordinatrice des programmes contre la violence et les agressions sexuelles du centre de santé Hamilton Niagara.

Au Canada, une femme sur trois sera victime d’une agression à caractère sexuel au cours de sa vie. La violence faite aux femmes est un fléau qui persiste, d’autant plus en période de confinement... Malgré les obstacles liés au confinement, le centre de santé H/N continue d’être là pour les femmes et les filles. Une équipe est mise sur place dans les deux sites pour gérer les crises ainsi que les références reçues.

La sensibilisation du public et l’intervention de l’entourage pour soutenir les femmes et les filles sont un élément important de la lutte contre cette forme de violence genrée. « Pendant cette période de confinement, il est encore plus important que les proches d’une femme aux prises avec la violence gardent le contact et que les professionnels et professionnelles qui les côtoient soient sensibilisés et puissent les aider », conclut Mme Loubna. Moric

Pour en savoir plus sur nos services, découvrez notre site Web (cschn.ca). Pour découvrir comment appuyer une femme aux prises avec la violence pendant le confinement, consultez ces ressources :

Au Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara, toute une équipe de professionnels francophones est à votre disposition pour vous écouter et vous servir.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un soutien ou des ressources par courriel au cschn@cschn.ca ou par téléphone au 1-866-885-5947 à Welland ou 1-866-437-7606 à Hamilton

Si vous êtes en danger immédiat, appelez la police au 911.

Des centres de traitement ou de soins en cas d’agression sexuelle sont à votre disposition au 905-521-2100 poste 73557 (région de Hamilton) et au 905-684-7271 poste 45300 (région de Niagara).

Vous pouvez également appeler la ligne d’écoute Fem’aide disponible 24 heures par jour et   7 jours par semaine au 1-877-336-2433; http://www.femaide.ca

Pour trouver des services en Ontario français, consultez le https://aocvf.ca/services-aux-femmes/

Pour obtenir des renseignements sur les services et le soutien offerts, n'hésitez pas à consulter les sites suivants: 211ontario.ca pour l’ensemble de la province, wawg.ca dans la région de Hamilton et cevaw.com dans la région de Niagara.

 Loubna Moric, coordinatrice des programmes contre la violence et les agressions à caractère sexuel