Actualités

Annonce d’investissement de l’Ontario – Investment announcement from the Province

L’Ontario accroît les soutiens en langue française offerts aux jeunes victimes et aux survivantes et survivants de la traite des personnes à Hamilton-Niagara

Un investissement dans un nouveau programme communautaire aidera les jeunes victimes à reconstruire leur vie

WELLAND – Le gouvernement de l’Ontario investit plus de 940 000 dollars sur cinq ans dans un nouveau programme communautaire visant à offrir à un plus grand nombre de jeunes victimes et de survivantes et survivants de la traite des personnes à Hamilton-Niagara les services en français dont ils ont besoin. Grâce à ce financement, le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara offrira des services en français comme un soutien psychothérapeutique, un aiguillage et une aide pour accéder aux ressources, de même que des services de sensibilisation et de prévention destinés aux enfants et aux jeunes. Assurer une meilleure protection et un soutien accru aux enfants et aux jeunes qui ont été exploités sexuellement ou qui sont à risque est un élément clé de la Stratégie ontarienne de lutte contre la traite des personnes.

« L'accès à des soutiens spécialisés est essentiel pour les victimes et les survivantes et survivants de la traite sexuelle afin qu'ils puissent guérir et reconstruire leur vie », a déclaré Jane McKenna, ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine. « Cet investissement permettra d'augmenter les services en français destinés aux enfants et aux jeunes qui ont été victimes de la traite des personnes ou qui sont à risque, ce qui permettra de veiller à ce que davantage de jeunes aient accès à l'aide dont ils ont besoin pour rester en sécurité et se rétablir. »

Ce nouveau programme est financé par le biais du Fonds de soutien communautaire à la lutte contre la traite des personnes de l’Ontario, qui vise à accroître les services dans toute la province. Dans le cadre de la Stratégie ontarienne de lutte contre la traite des personnes, 2020-2025, le gouvernement investit un total de 96 millions de dollars sur cinq ans dans les services communautaires et les soutiens dirigés par les Autochtones destinés aux victimes et aux survivantes et survivants de la traite des personnes.

« Ce financement répond à un besoin essentiel d’accroissement des services en français pour soutenir les victimes et les survivantes et survivants de la traite des personnes dans la région de Hamilton-Niagara », a affirmé Caroline Mulroney, ministre des Affaires francophones. « Le fait d’accroître la disponibilité des services en français et la sensibilisation de la communauté francophone de cette région permettra de protéger un plus grand nombre d'enfants et de jeunes contre ce crime. »

« Grâce à une intervention précoce, une accessibilité aux services multidisciplinaires de soutien et d’accompagnement, le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara permettra une sensibilisation et une meilleure conscientisation des risques de la traite des personnes auprès de la population francophone, ainsi que l’acquisition d’outils afin de permettre aux victimes de se rétablir de leur traumatisme, d’améliorer leur bien-être physique, social et mental ainsi que d'encourager la gestion saine du stress », a mentionné Loubna Moric, coordonnatrice – Équipe de lutte contre la violence familiale et l’agression sexuelle, Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara.

Au total, 27 nouveaux projets sont financés par le Fonds de soutien communautaire à la lutte contre la traite des personnes et le Fonds pour les initiatives autochtones de lutte contre la traite des personnes, dans l’objectif de créer un réseau plus complet de soutiens à travers la province. Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la Stratégie ontarienne de lutte contre la traite des personnes, dotée d’un budget de 307 millions de dollars, qui vise à sensibiliser au problème, à protéger les victimes et à intervenir de façon précoce, à soutenir les survivantes et les survivants et à tenir les contrevenants responsables.

« La traite des personnes est un problème très grave auquel l’Ontario est confronté de nos jours », a ajouté Sam Oosterhoff, député provincial de Niagara-Ouest. « Cet investissement augmentera les soutiens en langue française dans la région et aidera un plus grand nombre de jeunes victimes et de survivantes et survivants de ce crime à obtenir les programmes communautaires spécialisés dont ils ont besoin. »


Faits en bref

  • L’Ontario est un carrefour de la traite des personnes. La province représente la majorité des incidents signalés par la police au Canada.
  • En 2019, 65 p. 100 des victimes connues de la traite des personnes identifiées par la police étaient âgées de moins de 25 ans et 22 p. 100 étaient âgées de moins de 18 ans.
  • La Stratégie ontarienne de lutte contre la traite des personnes représente l'investissement total le plus important au Canada en matière de soutiens et de services spécialisés dans la lutte contre la traite des personnes.

Communiqué de presse original

Ontario Increasing French-Language Supports for Young Victims and Survivors of Human Trafficking in Hamilton-Niagara

Investment in new community program will help young victims rebuild their lives

WELLAND – The Ontario government is investing more than $940,000 over five years in a new community-based program to provide more young victims and survivors of human trafficking in Hamilton-Niagara with the French-language services they need. With this funding the Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara will provide French-language services such as psychotherapy support, referrals and assistance accessing resources, as well as outreach and prevention for children and youth. Providing better protection and increased supports for children and youth who have been sexually exploited or are at risk is a key focus of Ontario’s strategy to combat human trafficking.

“Access to specialized supports is critical for victims and survivors of sex trafficking so they can heal and rebuild their lives,” said Jane McKenna, Associate Minister of Children and Women’s Issues. “This investment will increase French-language services dedicated to children and youth who have been trafficked or are at risk, so more young people have access to the help they need to stay safe and recover.”

This new program is funded through Ontario’s Anti-Human Trafficking Community Supports Fund to increase services across the province. The government is investing a total of $96 million in community-based services and Indigenous-led supports for victims and survivors of human trafficking over five years as part of the province’s Anti-Human Trafficking Strategy 2020-2025.

“This funding responds to a key need for more French-language services to support victims and survivors of human trafficking in Hamilton-Niagara,” said Caroline Mulroney, Minister of Francophone Affairs. “Making more services available in French and increasing outreach to the Francophone community in this region will help protect more children and youth from this crime.”

“Through early intervention and access to multidisciplinary support and guidance, the Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara will be able to promote a better understanding of the risks of human trafficking among the Francophone population, provide tools to help victims heal from their trauma, improve their physical, social and mental well-being, and encourage healthy stress management,” said Loubna Moric, Coordinator – Domestic Violence and Sexual Abuse Team, Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara.

In total, 27 new projects are being funded through the Anti-Human Trafficking Community Supports and Indigenous-led Initiatives funds to provide a more comprehensive network of supports across the province. This investment is part of Ontario’s $307-million Anti-Human Trafficking Strategy, which aims to raise awareness of the issue, protect victims and intervene early, support survivors and hold offenders accountable.

“Sex trafficking is a very serious issue facing Ontario today,” said Sam Oosterhoff, MPP for Niagara West. “This investment will increase French-language supports in this region, helping more young victims and survivors of this crime get the specialized, community-based programming they need.”


Quick Facts

  • Ontario is a hub for human trafficking, accounting for the majority of police-reported incidents in Canada.
  • In 2019, 65 per cent of known human trafficking victims identified by police were under the age of 25 and 22 per cent were under 18.
  • Ontario’s Anti-Human Trafficking Strategy represents the largest total investment in dedicated anti-human trafficking supports and services in Canada.

Original Press release